Poussette Maclaren

La poussette Maclaren a fait son apparition en 1965, créée par Owen Maclaren. C’est une poussette ultra légère qui était composée dans le premier prototype d’une toile blanche et bleue à rayures attachée à un cadre en aluminium.

Cette poussette, à l’époque comme maintenant, séduit les mamans par sa grande praticité, et son extrême mobilité du fait de sa légèreté, elle se plie en quelques secondes et d’une seule main pour être emmenée partout avec la plus grande facilité.

La poussette Maclaren fait partie de la grande famille des poussettes cannes, mais elle a des avantages que toutes les poussettes cannes n’ont pas forcément. En effet, alors que la plupart des poussettes cannes peuvent causer des douleurs lombaires aux parents qui les poussent s’ils sont un peu plus grands que la moyenne, la poussette Maclaren se présente avec des poignées plus longues, de plus d’un mètre, ce qui permet de se tenir plus éloigné de l’arrière de la poussette et de ne pas se cogner au châssis en marchant, mais surtout permet à celui qui pousse la poussette de se tenir droit et d’avoir une posture convenable pour marcher longtemps.

Ces longues poignées semblent être adaptées pour y accrocher des sacs ou autres objets, mais gardez-vous-en parce que la légèreté de la poussette fait que même si elle ne bascule pas quand l’enfant est assis dedans, elle peut tendre à se déformer. Ce serait dommage d’autant que la poussette est équipée d’un panier à provisions.

La plupart des toiles peuvent se laver, pas en machine mais à la main, à l’eau froide. Quoi qu’il en soit, elles se détachent facilement avec un simple coup d’éponge la plupart du temps.

Un autre plus est son système de freinage. En effet, c’est l’une des rares poussettes cannes à être équipées d’un double freinage situé sur les roues arrières et actionné au pied à l’aide de leviers.

Elle n’a pas besoin de l’arceau de maintien que certaines poussettes présentent parce que dans sa conception, elle empêche l’enfant de se lever seul parce qu’il est en porte à faux, les fesses étant naturellement plus basses que les genoux.

Elle est est conçue pour pouvoir transporter votre enfant jusqu’à ce qu’il pèse quinze kilos et c’est avant cette barre des quinze kilos qu’elle se montre optimale dans son utilisation